À plus de 4 000 mètres d’altitude au Népal, dans la région du Mustang, se trouve Lo Manthang, une étonnante cité fortifiée. C’est là que vivent les Lopas. Malgré l’altitude, le froid extrême et les vents violents, ils sont environ 800 à y habiter à l’année. Si cette citée, fondée au XVe siècle, résiste au temps malgré son isolement, c’est que son architecture va de pair avec un mode de vie en communauté, où l’on partage les rares ressources. À l’intérieur de l’enceinte, les murs d’argile et les temples bouddhistes sont restaurés par les habitants du village. Aux côtés de Karma, qui a toujours vécu à Lo Manthang, Philippe Simay découvre cette cité himalayenne perdue, centre de la vie religieuse et spirituelle des Lopas.Pensée autour de l’équité, de la convivialité et du partage, chaque takienta est construite en famille, avec des matériaux naturels et recyclés. Ainsi se transmettent les traditions et les croyances. Philippe Simay rencontre Kuyenpani, qui lui fait découvrir cette architecture unique en Afrique.