Touché à la tête, un CRS a été secouru par des street médics. Pendant que des gilets jaunes le protègent, les secouristes militants lui viennent en aide. C’était à Paris, lors de la manifestation du 1er mai.