Donc coup de gueule sur certaines choses qui me déplaise dans le mouvement et constat de ce weekend à Toulouse