Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé, en réponse aux violences de l’acte 18 sur les Champs-Elysées, que les militaires de la force Sentinelle prêteraient main forte aux policiers à partir du 23 mars, mais sans participer au maintien de l’ordre.